Musée Jacquemart-André – Découvrez une demeure unique du 19e siècle

Toutes les informations sur le Musée Jacquemart-André sont sur CITIBREAK

 

Méconnu du grand public et des étrangers, le musée Jacquemart-André est l’un des plus beaux musées de Paris. Son histoire remonte à l’héritier d’une richissime famille de banquiers du Second Empire, Édouard André (1833-1894).

Souvent comparé à la Frick Collection de New-York, il a gardé toute l’atmosphère d’une grande demeure, ce qui en fait un lieu unique à Paris. Cet Hôtel offre la découverte d’espaces habités au XIXe siècle : salons d’apparat, escalier monumental, jardin d’hiver, appartements privés…

 

UN PEU D’HISTOIRE

En 1868, Édouard André, héritier d’une famille de banquiers protestants commande un hôtel particulier à l’architecte Henri Parent. Les travaux ont lieu jusqu’en 1875 sur un terrain près du boulevard Haussmann. Grand amateur d’art, Édouard André met sa fortune au service de l’acquisition d’œuvres d’art qu’il expose dans ce nouvel hôtel particulier.

Nélie Jacquemart et Édouard André

En 1872, Nélie Jacquemart une jeune artiste de huit ans sa cadette réalise son portrait. Il l’épouse en 1881. Le couple n’aura jamais d’enfants mais consacrera sa vie à la constitution d’une collection d’œuvres d’art avec pour ambition de l’exposer au public. Ils n’auront de cesse d’aménager leur hôtel particulier comme un véritable musée.

Édouard André meurt en 1894, Nélie Jacquemart en 1912. Selon leurs volontés, la collection et l’hôtel seront légués à l’Institut de France afin de créer un musée.

 

VISITE DU MUSÉE

En pénétrant dans le Musée Jacquemart-André, le visiteur franchit le seuil d’une demeure de collectionneurs dont la vie entière a été consacrée à la passion de rassembler des objets d’art.

Le circuit de visite permet de découvrir la splendeur de ce palais du second Empire et ainsi que la collection exceptionnelle qu’il abrite. Au fil des pièces les visiteurs s’imprègnent de l’atmosphère des bals somptueux du XIXe siècle et s’émerveillent devant la collection du couple André.

Les collections rassemblées sont parmi les plus remarquables de France : des œuvres des écoles flamande et allemande, des fresques détachées, des meubles raffinés et des tapisseries trouvent ainsi leur place au rez-de-chaussée de la maison. Mais c’est surtout à la Renaissance, florentine et vénitienne, que Nélie Jacquemart consacre son attention : le premier étage de l’édifice est en effet, réservé à l’art italien de cette période.

Le Musée Jacquemart-André recèle dans ses collections permanentes quelques trésors comme l’illustre Place St-Marc de Canaletto, ou encore des œuvres d’Antoine van Dyck, Hubert Robert, Jean-Honoré Fragonard ou Jean Siméon Chardin… Aux côtés de ces richesses, le lieu accueille également des expositions temporaires.

Enfin, découvrez grâce à une visite audioguidée ce magnifique hôtel particulier…et faites une pause au café Jacquemart-André qui offre l’un des plus beaux décors de Paris. Un moment inoubliable dans un des musées préférés des Parisiens…

 

Pour en savoir plus sur l’histoire Musée Jacquemart-André vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

Toutes les informations pratiques sur le Musée Jacquemart-André sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

Pour vous abonner à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − un =