Maison de la Magie Robert Houdin à Blois

Maison de la Magie Robert Houdin (Blois) ouvert d’Avril à début Novembre

Toutes les informations sur la Maison de la Magie sont sur CITIBREAK

 

La maison de la magie vous fera pénétrer dans l’univers de celui qui est encore considéré comme l’un des plus grands magiciens de tous les temps : Robert Houdin.

Située face au Château royal de Blois dans une grande maison bourgeoise de 1856. Inaugurée le 1er juin 1998, il s’agit du seul musée public en Europe à présenter en un même lieu des collections de magie et un spectacle vivant permanent, différent chaque année.

Maison de la Magie 2

Lieu de spectacle, musée et site interactif sur les arts de la magie, la Maison de la magie n’a pas fini de vous étonner ! Avant même d’y entrer, vous ferez la connaissance du dragon à 6 têtes qui est le gardien de ce lieu et qui surgit aux fenêtres toutes les demi-heures.

Initiez-vous ensuite aux arts magiques sur plus de 2 000 m² et 5 niveaux de découverte pour petits et grands. La visite débute par la Rotonde, beau décor de temple grec : l’histoire de la magie se dévoile grâce à des automates.

Puis, place aux Illusions optiques dans la seconde salle, avec des découvertes étonnantes au milieu de miroirs, de perspectives renversées, fausses ou infinies…Prenez ensuite le Passage des mystères, admirez des affiches, des accessoires, et toute la panoplie nécessaire à tout bon magicien (baguette, chapeau, malle…).

Le Foyer Méliès change décor tous les ans, en fonction de l’exposition présentée, mais cette belle salle vous plonge en permanence dans l’ambiance du « Théâtre des Soirées fantastiques », propriété de Robert Houdin. Dans le théâtre Christian Fechner, découvrez le spectacle de magie, avec chaque année un inédit.

Sur la passerelle Harry-Houdini, vous verrez quels tours époustouflants réalisait ce magicien américain, influencé par Robert Houdin. La salle Robert-Houdin vous plonge dans l’univers du prestidigitateur, avec certaines de ses inventions, des livres anciens, une reconstitution de son atelier d’horloger… C’est aussi l’occasion de comprendre et d’observer le mécanisme des dragons depuis l’intérieur !

La visite se termine par l’Hallucinoscope, inventé par Gérard Majax. Grâce au principe du miroir, vous percevez une réalité inversée et plongez dans l’univers de « 20.000 lieues sous les mers »…

La Maison de la magie, c’est aussi :

  • Des ateliers Découvertes pour les enfants et les familles, ainsi que pour les scolaires
  • Des initiations à la pratique magique
  • Un centre de formation aux arts magiques, en relation avec le C.I.P.I. (Centre International de la Prestidigitation et de l’Illusion)
  • Des spectacles de magie différents tout au long de l’année.

 

EN SAVOIR PLUS SUR L’HISTOIRE DE LA MAGIE

Dans l’Antiquité, les prêtres cherchaient à mettre en avant « les mystères » en utilisant, par exemple, des chambres à échos pour faire croire aux fidèles que les divinités s’adressaient à eux. Vous trouverez à la Maison de la Magie une maquette représentant « le temple truqué grec » dont les portes s’ouvraient toutes seules… enfin presque !

Histoire Magie

Le Moyen Age est en revanche une période sombre pour les prestidigitateurs. En effet, l’Eglise condamne les pratiques qu’elle considère comme démoniaques et hérétiques. A cette époque, les magiciens se produisent dans la rue ou encore sur les marchés. Le public apprécie alors ce que l’on appelle « l’escamotage » qui consiste à faire apparaître et disparaître des objets, ou encore le « bonneteau », numéro qui nécessite des gobelets et de petites boules en liège. L’une des figures de cette époque était Jéhan Trois Echelles qui faisait disparaître une poule posée sur une table.

Le XVIIIe siècle est une période plus favorable pour les magiciens. Ils se produisent alors partout en Europe, devant les souverains. Joseph Pinetti, qui était devenu physicien du roi, fut le premier à utiliser les automates et l’électricité dans son spectacle. C’est aussi l’époque de la fantasmagorie dont les processus permettent l’apparition de fantômes et d’esprits.

Le XIXe voit l’apparition de deux courants de la magie. On distingue alors les saltimbanques et les physiciens. Les premiers se produisent dans la rue avec des tours traditionnels, alors que les seconds utilisent des phénomènes physiques.

 

BIOGRAPHIE DE ROBERT HOUDIN

Jean-Eugène Robert-Houdin, est le plus célèbre illusionniste français du XIXe siècle. Né Jean-Eugène Robert à Blois en 1805, il allie plus tard à son patronyme le nom de sa femme, Cécile Églantine Houdin.

Après des études au collège d’Orléans, il se rend à Paris où il étudie l’horlogerie, l’électricité et la construction d’automates. Il dépose plusieurs brevets d’inventions. Devenu horloger reconnu, il travaille pour la Maison Destouche.

Photo de Robert Houdin
Photo de Robert Houdin

Il découvre l’illusionnisme dans le recueil d’un bonimenteur dénonçant le charlatanisme, le docteur Carlosbach. Remarié après la mort de sa première femme, il entame sa carrière de prestidigitateur.

Un collectionneur, le comte de l’Escalopier, devenu son ami, lui avance la somme nécessaire pour ouvrir un théâtre de magie à Paris. Le 3 juillet 1845 a lieu la première des « Soirées fantastiques de Robert-Houdin », rue de Valois, au Palais-Royal. C’est le succès immédiat. Il y présente des automates magiques comme L’Oranger Merveilleux et des expériences inédites comme La Bouteille inépuisable ou La Suspension éthéréenne

En quelques années Robert-Houdin fait fortune. Il laisse son théâtre, qui entre-temps s’est installé boulevard des Italiens, à son beau-frère Hamilton. Robert-Houdin retourne vivre à Saint-Gervais-la-Forêt près de Blois dans une propriété, « Le Prieuré », il y meurt en 1871.

En 1888, le théâtre est vendu par ses héritiers à Georges Méliès, lui-même illusionniste qui fonde l’Académie de prestidigitation en 1891. Georges Méliès suit ses traces en inventant les premiers trucages cinématographiques. Enfin, un certain Ehrich Weiss, connaîtra une célébrité mondiale sous son nom de scène, Harry Houdini, pseudonyme qu’il a adopté en hommage à Robert-Houdin.

 

Pour en savoir plus sur Robert Houdin vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

Toutes les informations sur la Maison de la Magie sont sur CITIBREAK

 

 

Abonnez-vous à la newsletter Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + six =