Le Magnifique Musée Rodin

Toutes les informations sur le musée Rodin sont sur CITIBREAK

L’hôtel Biron, qui abrite le musée Rodin, est situé à côté des Invalides, Rue de Varenne, il a été construit par Jean Aubert, futur architecte des célèbres écuries de Chantilly. Le maréchal de Biron l’acquiert vers 1753, et remodèle le parc.

Après de nombreuses mésaventures, et alors qu’il était au début du XXe siècle promis à la démolition, l’hôtel abrita provisoirement nombre d’artistes de cette époque : Cocteau, Matisse, Isadora Duncan, – dont l’école de danse était dans un bâtiment aujourd’hui détruit -, et finalement Rodin.

C’est sur les conseils de son ancien secrétaire, le poète Reiner Maria Rilke, qu’en 1908, Rodin, qui a 68 ans, loue des pièces de l’hôtel Biron alors désaffecté et menacé de démolition. Tandis qu’il demeure dans sa Villa des Brillants à Meudon, il travaille à Biron, reçoit ses clients, des visiteurs, de jeunes artistes, ses modèles et ses muses. En 1916, il propose à l’État une donation de ses œuvres et collections à la condition que l’hôtel devienne un musée pour les abriter.

Il écrivait ainsi : “Je donne à l’État toute mon œuvre plâtre, marbre, bronze, pierre, et mes dessins ainsi que la collection d’Antiques que j’ai été heureux de réunir pour l’apprentissage et l’éducation des artistes et des travailleurs. Et je demande à l’État de garder en l’hôtel Biron, qui sera le musée Rodin, toutes ces collections, me réservant d’y résider toute ma vie.”.

Sa volonté fût respectée, l’État accepte. Rodin meurt l’année suivante. Le musée ouvre ses portes en 1919. Maintenant depuis près d’un siècle, l’hôtel Biron n’est autre que le très beau musée Rodin.

Le musée a rouvert en 2015 après un chantier titanesque de trois ans. Désormais, 18 salles, réparties sur 2 étages, constituent le parcours de la visite qui se veut à la fois chronologique et thématique. La découverte du musée, entièrement consacré à la mémoire de Rodin, s’articule autour du processus créatif de l’artiste et présente son travail de façon plus complète qu’autrefois, facilitant ainsi la compréhension de son œuvre par un large public.

En plus des œuvres de Rodin, on peut y admirer plusieurs de ses collections personnelles qui traduisent ses goûts artistiques et son intimité. Une sélection d’antiques tout d’abord, à laquelle Rodin était très attaché, visible dans la salle « Rodin et l’Antique ». A cela s’ajoute une collection de peintures signées Van Gogh (Le Père Tanguy), Edward Munch (Le Penseur) ou bien Eugène Carrière (Le Théâtre).

En marge des salles d’exposition, on peut à présent explorer un espace consacré aux arts graphiques et photographiques. Enfin une promenade dans les splendides jardins à la française, jalonnés de célèbres sculptures comme La Porte de l’Enfer, Les Bourgeois de Calais et, bien sûr, le fameux Penseur sera une parfaite conclusion à votre visite.

 

BIOGRAPHIE D’AUGUSTE RODIN

Auguste Rodin est un sculpteur français à l’origine de la sculpture moderne. Dans son enfance, Auguste n’est pas un très bon élève mais apprécie dessiner dès qu’il en a l’occasion. À l’âge de 14 ans, ses parents l’inscrivent à l’Ecole Spéciale de dessin et de mathématiques, qui de nos jours correspond à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs. Sa passion pour la sculpture naîtra dans cette école.

En 1857, il tente le concours d’entrée pour l’Ecole des Beaux-Arts, soutenu par ses professeurs qui ne tarissent pas d’éloges quant à son talent. Il réussit l’épreuve de dessin, mais échoue à plusieurs reprises pour celle de la sculpture. Afin de pouvoir vivre, il travaille et apporte ses services dans des ateliers de sculpteurs.

Rodin 4
Auguste Rodin

Il rencontre en 1864 une jeune ouvrière couturière, Rose Beuret, qui lui sert de modèle. Pendant plus de 50 ans, Auguste Rodin partagera sa vie avec Rose, mais ne l’épousera qu’en 1917, peu de temps avant leur mort à tous les deux. Auguste Rodin a eu plusieurs relations en parallèle, la plus connue étant celle qu’il a entretenue avec Camille Claudel, qu’il rencontre en 1883. Leur relation artistique et amoureuse dure plus de 10 ans. Auguste Rodin refuse de se marier avec Camille, malgré ses nombreuses demandes. Son amour passionnel pour le sculpteur se termine dans un internat psychiatrique, dans lequel elle meurt en 1943.

Camille Claudel
Camille Claudel

Viennent alors les années de la consécration. Il illustre les Fleurs du mal de Baudelaire en 1887, est sélectionné pour l’Exposition universelle de Paris en 1889 avec Le Baiser (marbre), est fait Commandeur de la Légion d’honneur en 1903. Il devient membre fondateur de la société nationale des Beaux-Arts et réalise le monument en hommage à Victor Hugo pour le Panthéon de Paris. Claude Monet et Paul Cézanne sont ses plus proches amis et collaborateurs.

En 1906, l’une de ses plus célèbres œuvres, Le Penseur, est installée devant le Panthéon. De nos jours, la sculpture est visible partout dans le monde grâce à plusieurs fontes. En 1910, Rodin est nommé Grand officier de la Légion d’honneur.

Malgré un état de santé peu avantageux, le sculpteur reçoit plusieurs commandes, comme celle d’un monument à la mémoire des combattants de Verdun. Il finit ses jours à Meudon, le 17 novembre 1917 dans la Villa des Brillants. Rodin y est enterré auprès de Rose Beuret.

 

Pour en savoir plus sur Auguste Rodin vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

Toutes les informations sur le musée Rodin sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

 

Abonnez-vous à la newsletter Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 6 =