Jeff Koons + Louis Vuitton + Le Louvre = Art et/ou Business?

L’artiste américain Jeff Koons a dévoilé, lors d’un dîner de gala devant la Joconde, la collection issue de sa collaboration avec le maroquinier.

Ceci est-il un sac ou une œuvre d’art ? La question semble se poser face à la collaboration entre l’artiste américain Jeff Koons et la maison française de maroquinerie de luxe Louis Vuitton.

Cette collection de sacs s’inscrit dans la lignée des collaborations de la marque avec des artistes : le designer Stephen Sprouse avait été le premier, en 2001. Avaient suivi Takashi Murakami et son univers kawaii, Richard Prince ou encore Yayoi Kusama. Jeff Koons, qui s’est vu confier une carte blanche, va plus loin. Et revendique un véritable geste artistique.

Pour cela, outre le sourire de Mona Lisa, il convie sur les sacs-à-main, pochettes, sacs-à-dos, porte-feuilles et foulards maison : Mars, Vénus et Cupidon, du Titien, La Chasse au tigre, de Rubens, La Gimblette, de Fragonard et le Champ de blé avec cyprès, de Van Gogh.

2. Van Gogh

La collection est la première étape d’une collaboration au long cours, et non pas une édition limitée : à l’automne, elle se poursuivra avec de nouvelles œuvres. Parmi ce condensé de sujets qui traversent l’histoire de l’art, certains tableaux disparaîtront, d’autre poursuivront. La Joconde et le Van Gogh apparaissent d’emblée comme des valeurs sûres.

Les cinq musées associés au projet ne peuvent que se réjouir de ce coup de projecteur, qui devrait au passage drainer des clients curieux de découvrir la version originale des œuvres qui ornent leurs épaules (vendus entre 1 800 et 3 000 euros selon les modèles) : l’affaire, si l’on peut dire, est dans le sac.

 

BIOGRAPHIE DE JEFF KOONS

3 Jeff Koons
Photo de Jeff Koons

 

Jeff Koons est un artiste atypique réalisant des œuvres d’art contemporain d’une manière spécifique. Initialement, il mène une vie paisible, sans extravagances ni accrocs, exerçant le métier de courtier à la bourse de Wall Street où il était spécialisé dans les matières premières.

C’est en 1980 qu’il présente sa première exposition, intitulée “The New”, présentée au New Museum of Contemporary Art de New York. Mais sa première œuvre majeure sera exposée en 1986, il s’agit de son “Inflatable Rabbit”, une sculpture géante de lapin, réalisée en inox. Des expositions régulières de cet artiste atypique ont lieu régulièrement. Jeff Koons est sculpteur et graveur, mais présente le paradoxe de ne pas réaliser directement ses œuvres.

Son processus de création est de réunir un grand nombre d’assistants, disposant de compétences en sculpture, gravure… afin de leur faire appliquer ses idées. Jeff Koons est un grand visionnaire, qui aime à faire réaliser ses œuvres en prenant pour point de départ des objets de la vie courante : ses “Balloons dogs” sont la représentation de ces chiens réalisés en ballons de baudruche dans les foires.

Balloon Dog, Jeff Koons
Balloon Dog, Jeff Koons


Il est un initiateur de la culture pop, mise en avant par 
Andy Warhol, en s’inspirant et en personnifiant des objets et situations du quotidien. Sa vie sulfureuse (il a été marié à la Cicciolina, une actrice de films pornographiques) a également contribué à son image et à sa notoriété. Très prisé des collectionneurs, il a acquis le statut d’artiste vivant le plus cher du monde en 2013 ; lors d’une vente aux enchères, son “Balloon dog” s’est arraché à 58 millions de dollars.

 

Pour en savoir plus sur Jeff Koons vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

 

Abonnez-vous à la newsletter Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + seize =