Le Jardin du Luxembourg – Un Jardin Merveilleux

Toutes les informations sur le Jardin du Luxembourg sont sur CITIBREAK

 

Au cœur du tumulte du Quartier latin, vous trouverez une oasis de verdure, agrémentée de statues, de fontaines et même d’un verger. Le Jardin du Luxembourg est l’un des espaces verts favoris des Parisiens et des touristes. Il s’étend sur vingt-trois hectares, dont vingt-et-un ouverts au public.

 

UN PEU D’HISTOIRE

En 1612, Marie de Médicis, souhaite s’éloigner des tumultes de la cour alors installée au Louvre et décide de se faire construire un palais entouré d’un somptueux jardin. Le jardin a été créé en 1612 par Jacques Boyceau. . Il doit son nom à François de Luxembourg, un duc, lointain descendant du premier comte du Grand-Duché. Les parterres sont réaménagés en 1635 par André Le Nôtre.

En 1830, une orangerie est construite dans le jardin, puis s’y ajoutent peu à peu un verger, des serres, une roseraie et un rucher toujours utilisés aujourd’hui et accessibles aux visiteurs (les serres ne sont ouvertes que pendant les journées du patrimoine).

Le jardin du Luxembourg connaîtra de nombreuses modifications, jusqu’aux grands travaux d’Haussmann à la fin du Second Empire qui lui donneront son tracé actuel. Le palais et le jardin sont aujourd’hui la propriété du Sénat.

Petite anecdote : Durant l’occupation de Paris par les allemands, 2 bunkers sont construits sous le jardin, et le jardin lui-même, entouré de barbelés, sert de parking.

 

QUE TROUVE T’ON DANS LE JARDIN DU LUXEMBOURG ?

Le Jardin du Luxembourg est le seul parc de Paris qui rassemble les deux styles de jardins : à la française et à l’anglaise. Le jardin à la française fait face au Palais du Luxembourg, alors que le jardin à l’anglaise se trouve à l’ouest.

Le jardin est garni de nombreuses statues, 106 au total, dont une petite Statue de la Liberté. Le sculpteur français Bartholdi effectua plusieurs petits modèles de la statue avant de réaliser le gigantesque modèle à l’entrée de New York City. Celle présentée au Jardin du Luxembourg est une copie de l’originale exposée au Musée d’Orsay. Les statues blanches des Reines de France (choisies par le Roi Louis Philippe au milieu du XIXe siècle) dominent la fontaine du palais, alors que d’autres artistes (Beethoven, Chopin, Baudelaire), ont leurs statues disséminées dans le jardin.

Il y a 4 bâtiments principaux situés dans le Jardin : le Palais du Luxembourg, abritant le Sénat, le Petit Luxembourg servant de résidence au Président du Sénat, le Musée du Luxembourg (premier musée français ouvert au public en 1750) et l’Orangerie.

 

ACTIVITES – LE JARDIN DES ENFANTS MAIS PAS QUE

Côté divertissements, on peut pratiquer les échecs, le bridge, le tennis, admirer les œuvres régulièrement exposées sur les grilles extérieures, ou simplement s’asseoir sur une chaise et profiter d’un instant ”au vert”. Le kiosque à musique propose une programmation éclectique à la belle saison, les enfants peuvent louer des bateaux télécommandés qu’ils manœuvrent sur le bassin, aller voir un spectacle de marionnette, profiter des aires de jeux ou faire un tour à dos d’âne.

 

A NOTER

L’entrée du jardin est gratuite, cependant, l’accès à l’aire de jeux pour les enfants est soumis à une petite participation. Les horaires d’ouverture changent tous les mois, pensez donc à les vérifier sur le site de CITIBREAK avant de vous y rendre.

 

CONCLUSION

Endroit apprécié des touristes et des parisiens, le Jardin du Luxembourg a tout ce qu’il faut pour divertir les enfants et les adultes : des jardins à l’anglaise et à la française parfaits pour une balade ou une sieste, une riche histoire et plein d’activités pour les enfants.

 

 

Pour en savoir plus sur l’histoire du Jardin du Luxembourg vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

Toutes les informations pratiques sur le Jardin du Luxembourg sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

 

Pour vous abonner à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − neuf =