Daniel Buren - Fondation 1

Foncez vite voir Daniel Buren à la Fondation Louis Vuitton

Installation “In Situ” de Daniel Burren – L’observatoire de la Lumière du 11 Mai au 31 Décembre 2016

Toutes les informations sur l’installation de Daniel Buren sont sur CITIBREAK.

 

Daniel Buren, auteur des fameuses colonnes du Palais Royal, propose une installation à la fondation Louis Vuitton à Paris, en disposant sur les dalles blanches existantes des filtres multicolores. Ces appositions transforment complétement la perception du bâtiment conçu par Frank Gehry. L’artiste va marquer de son empreinte le bâtiment créé par Frank Gehry

Installation "In Situ" de Daniel Buren
Installation “In Situ” de Daniel Buren

Exit le verre, la transparence! L’institution affiche de toutes nouvelles couleurs, vives et chatoyantes, comme les aime Daniel Buren. Cette installation temporaire, appelée « L’observatoire de la lumière », ne manque pas de donner un visage inédit au musée inauguré en 2014.

Kaléidoscopique, l’initiative de Daniel Buren consiste en l’installation de vitrages bigarrés sur l’ensemble de la douzaine de voiles en verre qui constituent le bâtiment, qui compte en tout 3600 panneau transparents. Ces filtres teintés revêtissent treize couleurs différentes qui, selon les heures de la journée et l’état du ciel au-dessus du musée, donnent des visages changeants à la construction de Gehry, proposant aux visiteurs une redécouvertes constante du musée depuis l’extérieur.

Daniel Buren a choisi treize couleurs : bleu trafic, jaune or, rose, rouge foncé, turquoise, vert, orange, orange rouge, vert foncé, rose saumon, rouge clair, bleu azur, bleu vert.

“Je savais que ça allait transformer le bâtiment, mais la tranformation est beaucoup plus forte que ce que j’imaginais”, reconnaît Daniel Buren. “Les voiles donnent l’impression de se gonfler, un effet que je ne m’attendais pas provoquer (…) Je crois que mon travail révèle quelque chose de l’architecture” ultra-complexe de Frank Gehry, “des éléments qu’on ne remarque pas habituellement”, ajoute l’artiste.

L’installation est captivante avec toutes ces teintes différentes, et entre parfaitement en résonnance avec le travail de l’architecte Frank Gehry. Transparence, lumière et teintes établissent un dialogue avec la structure aérienne de la Fondation Louis Vuitton. L’immersion se poursuit à l’intérieur du bâtiment puisque les visiteurs du musée peuvent profiter de ces effets de reflets et de lumières depuis les couloirs de l’institution du Bois de Boulogne.

 

MIEUX COMPRENDRE L’INSTALLATION

Biographie de Daniel Buren

Daniel Buren est un artiste plasticien français contemporain, réputé pour ses interventions originales dans l’espace urbain. Ses célèbres bandes de couleurs ont souvent créé la polémique, comme les “Colonnes de Buren” en marbre rayé noir et blanc, édifiées dans la cour d’honneur du Palais-Royal à Paris, pour lesquelles il obtient paradoxalement le prestigieux Lion d’Or à la biennale de Venise en 1986.

Photo de Daniel Buren
Photo de Daniel Buren

Né le 25 mars 1938 à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, Daniel Buren s’oriente très tôt vers la création artistique. S’il étudie la décoration à l’École des métiers d’art, il se détache rapidement d’une formation classique aux Beaux-Arts au profit d’une indépendance d’esprit qui le guidera toute sa carrière. En 1965, il popularise ainsi le motif symbole de toute son oeuvre, cette fameuse toile rayée, composée de bandes de couleurs séparées de 8,7 centimètres très précisément. À la même époque, il fonde le groupe BMPT constitué d’artistes comme lui interpellés par cette mécanique de répétitions des mêmes motifs dans l’espace public, mais le groupe se sépare deux ans plus tard.

Redevenu indépendant, Daniel Buren aborde 1968 en travaillant cette fois “in situ”, directement dans la rue, sur des supports éphémères. Il crée ainsi les hommes-sandwichs, chargés de véhiculer en Île-de-France des pancartes publicitaires recouvertes de papier rayé. Souvent controversé pendant les premières années de son parcours, Daniel Buren obtient la reconnaissance internationale à partir des années 2000 : invité principal de l’exposition “Monumenta” au Grand-Palais en 2012, il assure la scénographie du ballet “Daphnis et Chloé” à l’Opéra de Paris en 2014.

 

Pour en savoir plus sur Daniel Buren vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

Toutes les informations sur l’installation de Daniel Buren sont sur CITIBREAK.

 

Rédaction C.S

Citibreak logo - Orange (2)

 

Abonnez-vous à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *