Exposition Olga Picasso, Evolution Picturale d’une Histoire d’Amour

Toutes les informations sur l’exposition Olga Picasso sont sur CITIBREAK

 

Alors que Picasso demeure, dans l’imaginaire collectif, un peintre intouchable, presque un dieu de la peinture, l’exposition dévoile sa facette d’homme amoureux, elle lève le voile sur l’histoire d’amour qui a unit Pablo Picasso et Olga, sa première épouse et principale muse.

Evolution picturale d’une histoire d’amour, de la flamme des premiers jours au déclin de la passion.

 

VISITE DE L’EXPOSITION

L’exposition, à travers une généreuse sélection de plus de 350 œuvres, peintures, dessins, éléments de mobilier ainsi que de nombreuses archives écrites et photographiques inédites, met en perspective la réalisation de quelques-uns des chefs-d’œuvre de Picasso en resituant cette production dans le cadre de cette histoire personnelle.

Cette exposition est à suivre un peu comme un récit intime et évidemment un peu impudique. Les œuvres présentant Olga Picasso vont suivre et subir les successives métamorphoses de la chronologie des sentiments que les époux traverseront plus mal que bien. Idéalisée au début de leur rencontre, la danseuse russe, modèle parfait et hiératique, lointain, rêveur et vaguement inaccessible au regard du visiteur, deviendra progressivement ce poids, cet empêchement et cette contrainte que Picasso cherchera à blesser et écarter dans des œuvres d’une rare cruauté.

Le combat qui est montré ici parait avoir été violent et sans merci !

 

BIOGRAPHIE D’OLGA PICASSO

Née en 1891 dans la ville ukrainienne de Nijyn dans ce qui est encore l’Empire Russe, Olga Khokhlova intègre en 1912 la prestigieuse troupe de ballets russes dirigée par Serge Diaghilev. Elle rencontre Picasso en 1917 alors que celui-ci réalise, à l’invitation de Jean Cocteau, les décors et costumes du ballet Parade. Ils se marient en 1918 à Paris avec pour témoins Jean Cocteau, Max Jacob et Guillaume Apollinaire.

Olga deviendra alors le modèle préféré de l’artiste. Elle apparaît d’abord, durant la période classique de Pablo Picasso, sous une ligne fine et élégante marquant ainsi un retour à la figuration pour le peintre espagnol. Ces représentations sont souvent teintées de mélancolie faisant écho au contexte difficile que connait la famille d’Olga en Russie alors en pleine révolution.

La naissance de Paul en 1921 donne à Olga une autre dimension. Elle devient l’inspiration pour la figure maternelle au sein de compositions baignées d’une douceur inédite dans l’œuvre de l’artiste. Les nombreuses scènes familiales et portrait du jeune garçon témoignent d’un bonheur serein et d’une famille épanouie.

Bonheur qui sera mis à mal avec la rencontre entre Pablo et la jeune Marie-Thérèse Walter. La figure d’Olga évolue vers des formes plus molles, plus douloureuses. Le couple se sépare en 1935 mais restera marié jusqu’à la mort d’Olga en 1955.

 

Toutes les informations sur l’exposition Olga Picasso sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

Abonnez-vous à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 1 =