Exposition Modigliani au LaM (Villeneuve d’Ascq)

L’exposition “Amedeo Modigliani, L’œil Intérieur” au LaM à Villeneuve d’Ascq propose une traversée de l’œuvre d’Amedeo Modigliani en explorant trois aspects d’une carrière tout à la fois brève et féconde.

En premier lieu, l’exposition met en lumière le dialogue que le jeune artiste italien a entretenu avec la sculpture antique et extra-occidentale.

Autre dimension centrale de son œuvre, sa pratique du portrait qui occupera une place prépondérante dans le parcours. Vous pourrez voir les portraits qu’il fit de ses amis, pour la plupart acteurs eux aussi de l’avant-garde parisienne.

Portrait Modigliani

Enfin, l’exposition est l’occasion de mieux comprendre la relation qui lie l’œuvre de Modigliani au collectionneur Roger Dutilleul : entre 1918 et 1946, ce dernier fit l’acquisition d’une trentaine de tableaux et de très nombreux dessins de l’artiste, toutes périodes confondues, ce qui fait de lui, avec le Docteur Arnold Netter, l’un des plus importants collectionneurs de l’œuvre du peintre.

 

BIOGRAPHIE DE MODIGLIANI

Amedeo-Modigliani

Amedeo Modigliani est né à Livourne (Leghorn) le 12 Juillet 1884 dans une riche famille de marchands. Versé dans la littérature et de l’art à un âge précoce, Modigliani a pris ses premières leçons de dessin et de peinture entre 1898 et 1900.

En 1903, Modigliani se trouve à l’Académie de Venise, où il passe beaucoup de temps à étudier les œuvres des maîtres anciens et devient familier des mouvements d’art internationaux.

Amedeo Modigliani s’installe à Paris en 1906 pour étudier à l’Académie Colarossi. En 1907, il rencontre un jeune médecin, Paul Alexandre, qui est la première personne à promouvoir son travail. Alexandre non seulement achète ses peintures et dessins, mais il aide également à organiser les premières commissions de l’artiste.

Cette même année, Modigliani montre son travail au Salon d’Automne et un an plus tard, au Salon des Indépendants. Les quelques photos à avoir survécu de cette période montre l’influence de Matisse, Toulouse-Lautrec, Picasso et Cézanne.

Paul Alexandre présente Modigliani au sculpteur Constantin Brancusi et il commence à sculpter sous son influence, mais il y renonce en 1914-1915 pour se consacrer à la peinture.

Au début de la Première Guerre mondiale, Modigliani est exempté du service militaire pour des raisons de santé: deux attaques graves de tuberculose l’ont affaibli pour le reste de sa vie. Modigliani commence à travailler avec le marchand d’art Paul Guillaume et est également soutenu par le poète polonais Léopold Zborovski et sa femme, faisant de nombreux portraits des deux.

La première exposition de Modigliani a lieu à la Galerie Berthe Weill, le 3 Décembre 1917, mais l’exposition est fermée après seulement quelques heures car ses nus causent un scandale public. Modigliani quitte Paris en 1918 et part à Nice avec sa maîtresse, Jeanne Hébuterne. Là, il réalise certains de ses meilleures peintures. En mai 1919 Modigliani revient à Paris et part en Angleterre plusieurs fois, assurant la vente de son travail là-bas.

Au début de 1920, Amedeo Modigliani tombe à nouveau malade de la tuberculose et meurt à Paris le 24 Janvier à 36 ans.

 

Vous pouvez toujours trouver plus d’informations sur Modigliani en cliquant sur WIKIPEDIA

Toutes les informations sur l’exposition (dates, horaires, tarif, accès…)  sont sur CITIBREAK

 

 

Abonnez-vous à la newsletter Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + cinq =