Château de Cheverny : un des plus Beaux Châteaux de France

Toutes les informations sur le Château de Cheverny sont sur CITIBREAK

 

Partons à la découverte du château de Cheverny, en Sologne. Le château de Cheverny est une chose rare dans la vallée de la Loire – un château qui est resté dans la même famille, les Huraults, depuis six siècles.

 

UN PEU D’HISTOIRE

C’est au XVIe siècle que les terres et dépendances du domaine (avec maisons, vignes et pressoirs) sont cédées à Jean Hérault. Va ainsi naître le château Renaissance. De ce château, il ne reste que quelques vestiges encore visibles dans les communs. En effet, vers 1640, Henri Hurault fait raser le château. Il confie alors à sa nouvelle épouse le soin de remplacer l’ancien château.

La réalisation des travaux du nouveau château est confiée à l’architecte Jacques Bougier (dit Boyer de Blois), qui a également travaillé au nouvel aménagement du château de Blois. Il utilise la « pierre de “Bourré (Loir-et-Cher)”, une pierre originaire de ce village de la Vallée du Cher. Elle a la particularité de blanchir et durcir en vieillissant, ce qui explique la blancheur des façades du château.

Leur fille, Élisabeth, marquise de Montglas, achève la décoration intérieure vers 1650 avec l’aide du peintre blésois Jean Mosnier.

Durant les 150 années suivantes, le château de Cheverny change de propriétaires à plusieurs reprises. Finalement, en 1825, Anne-Victor Hurault, marquis de Vibraye, rachète la propriété de ses ancêtres.

 

L’INTERIEUR DU CHATEAU

Les appartements du premier étage témoignent de l’art de vivre à la française : la chambre des naissances, le boudoir rouge, la chambre d’enfant, la chambre des mariés, la salle à manger et le petit salon.

Mais, Cheverny recèle de bien d’autres trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la salle d’armes, ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle et le régulateur d’époque Louis XV (horloge de précision qui servait à régler toutes les autres pendules du château) que l’on peut admirer dans le salon des Tapisseries. Sans oublier, le lit à baldaquins décoré de broderies persanes du 16ème siècle qui servit à Henri IV lors de son passage dans l’ancien château.

 

LE PARC ET LES JARDINS DU CHÂTEAU

Accessibles au public, un parc à l’anglaise et des jardins d’une superficie de près de 100 hectares entourent le château.

Plantés entre 1820 et 1860 par Paul de Vibraye, des arbres d’essences rares et de magnifiques spécimens constituent le parc à l’anglaise : tilleuls, séquoias et plusieurs variétés de cèdres.

Le jardin des Apprentis, créé en 2006, se situe entre le château et le pavillon de l’Orangerie. Ce jardin de conception contemporaine s’est inspiré des plans retrouvés d’un ancien jardin à la française, qui se trouvait sur le même emplacement.

Enfin, le jardin potager a été dessiné et réalisé en 2004, près de la salle des trophées et des communs.

 

L’EXPOSITION TINTIN

Une exposition permanente est consacrée à Tintin “Les secrets de Moulinsart”, en effet le château de Cheverny a inspiré le château de Moulinsart à l’auteur de bandes dessinées belge, Hergé.

En 1942, au cours d’une nouvelle aventure du reporter Tintin, le château de Moulinsart fait sa première apparition dans Le Secret de La Licorne. Il devient alors le port d’attache de Tintin, de Milou, du professeur Tournesol, du capitaine Haddock et du majordome Nestor.

 

CONCLUSION

Entre la visite du château, des jardins et de l’exposition sur Tintin, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Le château de Cheverny est une destination parfaite pour une journée en famille.

A noter, le château propose un pack complet pour découvrir à la fois le château, le parc et l’exposition, et même une promenade en bateau et voiture électrique.

 

Pour en savoir plus sur l’histoire du Château de Cheverny cliquez sur WIKIPEDIA

Toutes les informations pratiques sur le Château de Cheverny sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

 

Pour vous abonner à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + 6 =