Château La Coste 2

Un Beau Mélange au Château La Coste : Vin + Art + Architecture

Toutes les informations sont sur CITIBREAK

En 2004 Patrick McKillen à racheter ce bout de terroir 100% provençal dont l’exploitation viticole remonte à l’époque romaine. L’immense bastide de style vénitien date quant à elle du XVIIe siècle. Entourée de platanes, elle côtoie aujourd’hui un chai de vinification ultra moderne imaginé par Jean Nouvel et un centre d’art signé de l’architecte star Tadao Ando. Le bâtiment de béton et de verre accueille d’ailleurs en son sein un café-restaurant et une librairie.

Château La Coste

Patrick McKillen, féru d’art moderne et contemporain tout autant que d’architecture a décidé de faire du Château La Coste un lieu unique en France et en Europe où se côtoient pieds de vigne et installations majestueuses, c’est le pari qu’a pris ce propriétaire terrien. Voilà donc 11 ans désormais que McKillen donne carte blanche à des architectes, designers et artistes du monde entier pour investir à leur guise les 200 hectares du domaine. Au programme ? Ando et Nouvel donc, mais aussi Alexander Calder ou Jean-Michel Othonniel.

Château La Coste 3

L’arrivée au Château La Coste se fait par une allée soigneusement gravillonnée, longeant une partie des 125 hectares d’exploitation viticole. Au loin se dresse déjà le centre d’art de Tadao Ando, mais ce qui attend le visiteur fait instantanément oublier tout le reste : au bout du chemin, comme marchant sur l’eau, se dresse une araignée en bronze signée Louise Bourgeois qui semble garder l’entrée du domaine. De l’autre côté du grand mur de béton bordant le centre, un mobile de Calder darde ses bras sous le soleil de Provence. L’ensemble fait son petit effet, et annonce la couleur.

Si le centre d’art / café-restaurant / librairie vaut le détour, c’est bel et bien à l’extérieur que se déploient tous les trésors du Château La Coste. Là, entre les vignes ou derrière un monticule, se dressent un Pavillon de la musique imaginé en 2008 par Frank Gehry ou encore la célèbre installation Drop de Tom Shannon, goutte argentée en quasi-lévitation dans un écrin de verdure. Et que dire de ces créations signées des maîtres du land art, Andy Goldsworthy, Richard Serra ou Sean Scully en tête ? Si le domaine La Coste est une merveille pour tout amateur de vins qui se respecte, il l’est aussi pour les amoureux d’art, qui, émerveillés, passent d’œuvres en œuvres avec un air parfois éberlué. Le parcours est d’ailleurs tellement long, et le domaine tellement grand, que l’on traverse ce dernier en quad, ou en voiturette de golf. Surréaliste oui, comme la majorité des installations peuplant le Château La Coste.

Château La Coste 4

Quant au vin, Blanc, rouge ou rosé, est entièrement contrôlé d’une main de maître par Matthieu Cosse, vinificateur du Château La Coste et copropriétaire à Cahors du domaine Cosse Maisonneuve.

Toutes les informations sont sur CITIBREAK

Read More

3. Firminy

Site le Corbusier, Un Monument de L’Architecture à Découvrir

Toutes les informations sur le Site Le Corbusier sont sur CITIBREAK

 

Le site Le Corbusier de Firminy, plus grand ensemble européen imaginé par l’architecte visionnaire, figure désormais parmi les monuments inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité.

Le site de Firminy (à 10 km de Saint-Etienne) incarne l’une des idées fortes de Le Corbusier, la fusion et la coexistence entre trois activités humaines : la vie culturelle et les loisirs, le sport, et le culte.

3.1 Firminy

Cet ensemble de quatre grands édifices (la Maison de la Culture, le Stade, l’unité d’Habitation et l’église), le plus grand d’Europe, constitue l’une des plus importantes des vingt une œuvres majeures que construisit Le Corbusier en France et à travers le monde (Chandigarh en Inde, Eno au Japon, l’Unité d’Habitation Berlin, la Cité Radieuse à Marseille…).

Le pape de l’architecture moderniste débarque à Firminy au début des années 1950, à l’appel de son maire, Eugène Claudius-Petit, ex-ministre de la reconstruction, qui a lancé l’ambitieux projet Firminy-Vert, un quartier modèle destiné à remplacer l’habitat ouvrier insalubre.

Au « Corbu », il confie la réalisation d’un « centre de récréation du corps et de l’esprit », comprenant trois unités d’habitation (une seule verra le jour), une maison de la culture, un stade olympique et une église. Version low cost de la Cité radieuse (le budget fut divisé par quatre), l’unité d’habitation sur pilotis, avec ses fenêtres en bandeaux et ses « rues » colorées desservant des duplex traversants – qui abritent encore un millier de résidents – se découvre de préférence en visite guidée.

C’est le seul moyen de pénétrer dans le logement témoin au mobilier signé Pierre Guariche, puis d’errer dans la fantomatique école maternelle, fermée en 1999. La maison de la culture, à la façade inclinée, rythmée de « pans ondulatoires » (damiers de verre et de béton), est, encore en activité, ainsi que le stade et la piscine.

Mais le clou de la balade est l’église Saint-Pierre. Disparu en 1965, Le Corbusier ne l’a jamais vue. Le chantier, repris par son assistant José Oubrerie, a commencé en 1973 et été inauguré… en 2006.

 

BIOGRAPHIE DE LE CORBUSIER

Né à La Chaux-de-Fonds (Suisse) le 06/10/1887 ; Mort à Roquebrune-Cap-Martin (France) le 27/08/1965

Le Corbusier naît sous le nom de Charles-Edouard Jeanneret. Il se passionne très vite pour l’architecture et puise ses inspirations dans les nombreux voyages qu’il effectue durant sa jeunesse (Europe, Afrique du Nord, Balkans).

3.2 Firminy
Photo de Le Corbusier

Installé à Paris depuis 1917, il participe à la création de l’Esprit nouveau, une revue d’art et d’architecture dans laquelle il prend le pseudonyme du Corbusier. Par la suite, il se fait connaître par des ouvrages décrivant ses techniques et sa vision de son art (Vers une architecture, 1923 ; Urbanisme, 1924). Il met en oeuvre ses théories dans plusieurs chantiers, alliant toujours l’esthétique à la fonctionnalité, comme par exemple : la Villa Savoye construite entre 1928 et 1931.

Dès 1928, Le Corbusier prend part aux Congrès internationaux d’architecture moderne. Dans la Charte d’Athènes, il présente ses conceptions de l’architecture liée à la vie sociale et quotidienne urbaine.

Au lendemain de la guerre, il propose ses “Unités d’habitation” et réalise la Cité radieuse de Marseille. Grand théoricien, il poursuit ses publications avec le Modulor (1950), présentation d’une architecture moderne réalisée à partir du nombre d’or. L’année suivante, il se rend en Indes pour réaliser de nombreux établissement de Chandigarh (le Capitole, le palais de justice, le Secrétariat et le Palais des Assemblées).

Grand architecte urbaniste moderne, le Corbusier a profondément marqué le XXe siècle.

 

Pour en savoir plus sur Le Corbusier vous pouvez cliquer sur WIKIPEDIA

Toutes les informations sur le Site Le Corbusier sont sur CITIBREAK

 

Rédaction C.S

Read More

Montparnasse Tower, a story of passion and hate since 40 years

citibreak

Forty years of controversy, criticism and debate … because this tower has been constantly criticized by Parisians. “The most beautiful view of Paris? This is the top of the Montparnasse Tower since it is the only place where we cannot see it”, can you hear about this skyscraper accused of defacing Paris.

The history of the Tour Montparnasse so it’s a lot of passion and hatred.

To understand the Tower, we need to go back to the 1950s, “those of urban renewal and the reconquest of Paris”, but also the years of the redevelopment of the Montparnasse train station.

citibreak
Montparnasse district before the Montparnasse Tower construction

No trains, no tower. At that time, the City is working around the 15th district: Paris want to redevelop the station and take the opportunity to clean up a slum. The old station will be demolished and replaced with the future Maine Station, the perfect excuse to build a large-scale project. Twelve hectares are released in the heart of the capital, never-seen since Haussmann.

It was at that time a key figure enter on the scene, Edgar Pisani, Prefect of the Haute-Marne and network man, desperate to expand the tax base and derive additional revenue from the sale building rights. André Malraux then Minister of State for Cultural Affairs supports the project -7 various sketches will be needed to know where will be erected the tower, battles between architects and the incessant attacks of the prefects, lobbies and committees of all kinds. Because even before leaving the ground, the tower is no shortage of detractors.

The anti-Montparnasse struggle continues even after the start of construction. They were even talk to abandon the construction while it was more than 100 meters.

The site of the Tour Montparnasse is 420,000 cubic meters of rubble that are cleared, fifteen cranes installed and chalky soil will require 56 reinforced concrete pillars that dig 70 meters to support the building of 120,000 tons .

citibreak.com
Monpranasse tower construction site

After all these adventures during construction, one might think that once completed, the Montparnasse Tower would have peace. But this is far from being the case. For forty years, the building continues to oppose modern and ancient. But what is wrong with it anyway?

– Unlike the Eiffel Tower, the elder of iron, this gigantic color silhouette “nicotine” just annoy the Parisian landscape and outlook. “This Babel ruined forever classical scheduling the most beautiful city in the world”.

– The other mistake was to build this tower with “two contrary wills”: “the willingness to modern, and that of making money by increasing square meters.” For many, the Montparnasse Tower is an urban planning failure, a textbook case. “The major problem of this tower is that it was designed in a large property and financial transaction and located in a neighborhood in the wild”.

There is a before and an after Tour Montparnasse. In 1977 the Land Use Plan of the City of Paris has banned any construction beyond 37 meters. “Paris does not like towers, except at a distance, as of La Défense.” It was not until July 2008, the mayor of Paris, Bertrand Delanoë, dare reassess the regulation height. Now the limit is 50 meters, a measure likely to increase by 20% the number of dwellings.

Citibreak.com
The Montparnasse Tower Today

To watch a great video about the Tour Montparnasse, click on this link.

 

Cédric – Citibreak

Read More