Art 42: 1er Musée de Street Art en France

Toutes les informations sur Art 42 sont sur CITIBREAK

 

La capitale a enfin un lieu dédié au Street Art : Après les rues de la capitale, le Street Art conquiert un lieu d’exposition permanent à Paris, Art 42.

Art 42, est un musée gratuit, situé dans le XVIIe arrondissement de Paris. Il offre la possibilité de découvrir le travail de 50 artistes avec 150 œuvres, sur 4000 m2, mais aussi des visites guidées gratuites faites par des étudiants bénévoles faisant partie de “l’école 42”, ou l’école des métiers du numérique fondée par Xavier Niel (fondateur de Free et actionnaire du groupe Le Monde).

Xavier Niel s’est associé au collectionneur Nicolas Laugero Lasserre, figure française importante dans la diffusion du Street Art. Au sein de Art 42, ce sont plus de 150 œuvres de 50 artistes, dont de nombreuses œuvres murales et installations in situ qui ont envahi cet espace de 4000 m2. Les œuvres se déploient sur trois étages, pour trouver leur place jusque dans les escaliers, au milieu des 3000 étudiants.

Des artistes les plus reconnus tels que JR et Shepard Fairey (OBEY) côtoient des artistes émergents comme Bault ou Madame. On retrouve aussi bien du Jérôme Mesnager, considéré comme l’un des premiers peintres de street Art et auteur de « l’Homme en blanc », visible dans le monde entier que des artistes plus récents comme le collectif Monkey Bird, dont les créations bestiales investissent la rue pour interroger le passant sur la relation qu’entretiennent l’animal et l’urbain.

 

Street Art et musée sont-ils compatibles ?

On connaît les réticences de certains artistes et du public à voir des œuvres faites pour la rue accrochée sur un mur blanc, loin de la liberté sauvage et des contraintes de l’espace public ; ce n’est pas une critique infondée.

Né à la fin des années 1960, le Street Art a longtemps été associé au vandalisme, à la dégradation et à la contestation, mais il a perdu une partie de son aura sulfureuse. Une situation encore renforcée par l’ouverture de musées.

Plusieurs lieux de ce genre existent aujourd’hui, à Amsterdam ou à Saint-Pétersbourg. Un autre lieu est prévu cette année à Berlin. Parallèlement, le monde de l’art s’ouvre aux artistes issus de la rue : deux graffeurs (Lek et Sowat) ont intégré la Villa Médicis en 2015 et une exposition sur Banksy s’est tenu à Rome récemment.

Alors compatible ou pas, c’est à vous de décider en allant visiter ce lieu ouvert depuis Octobre 2016. En attendant nous vous faisons découvrir cet endroit, unique en France.

 

Suivez le guide !

1er étage : Lorsque l’on accède à la grande salle où se trouve une majeure partie des étudiants, on y retrouve plusieurs rangées d’ordinateurs avec au-dessus des œuvres gigantesques et positionnées un peu partout, créant un chemin comme si la salle se transformait en visite guidée, elle-même.

2ème étage : Des œuvres majeures de la scène urbaine Française sont présentes, en effet le Musée est très axé sur des artistes Français comme JR, Brusk, Seth, Miss Van etc…

Au final, une très belle collection qui regroupe des sculptures, des toiles, des installations et aussi des photographies urbaines prisent par Roswitha Guillemin, Alain Bats, Lionel Belluteau et Isabelle Harsin.

 

Pour Conclure

Ce parcours constitue une belle approche du Street Art et on ne peut que saluer cette belle et généreuse initiative – démocratisation du Street Art pour le plus grand nombre, entrée libre et diffusion de savoir entre artistes, médiateurs, étudiants et visiteurs –,  une démarche comme on n’en voit que trop peu.

Pour notre part, malgré tout, on continue d’apprécier davantage le Street Art dans la rue qu’in situ.

 

Toutes les informations sur Art 42 sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 16 =