Les Stewards Pourraient bientôt Prévenir vos Envies grâce à la Réalité Augmentée

Les stewards de la compagnie aérienne Air New Zealand pourront bientôt répondre à tous vos désirs avant même que vous ne grace les formuliez.

Non, la société ne va pas embaucher des télépathes. Au lieu de cela, elle collabore avec les sociétés Dimension Data et Microsoft (et son casque HoloLens) pour permettre à son personnel d’afficher les informations clés du voyageur directement sur leur casque en réalité augmentée. Les données incluront les habitudes du voyageur, leur boisson favorite, leur carte de fidélisation. Le programme est même suffisamment sophistiqué pour détecter l’humeur du voyageur en captant des indices visuels et audio.

Le responsable d’Air New Zealand, Avi Golan, explique dans une déclaration que la compagnie aérienne continue son expérimentation des nouveaux casques HoloLens, démarrée il y a déjà un petit moment.

« Ce logiciel est un excellent exemple pour explorer comment la technologie pourrait améliorer la façon dont nos employés travaillent ainsi que l’expérience qu’ils offrent à nos clients grâce à une plus grande personnalisation », a déclaré M. Golan.

Le seul inconvénient, selon les critiques, est l’apparence ‘geeky’ des lunettes. Leur allure ressemble à un mélange de ‘Terminator’ qui rencontrerait ‘Matrix’.

Dans une vidéo de promotion de cette nouvelle technologie, Jonathan Glenister, responsable de solutions stratégiques numériques de Dimension Data, explique : « Nous travaillons avec l’équipage de cabine d’Air New Zealand pour essayer une application Microsoft HoloLens. L’application utilise des services cognitifs et affiche des données pertinentes sur le passager, ses préférences et son parcours. Bien que ce ne soit qu’une version test à ce stade, nous pensons qu’il existe d’excellentes possibilités de l’étendre et de transformer l’expérience de voyage. ”

Croyez-le ou non, le casque d’équipage de la cabine de réalité augmentée n’est même pas la chose la plus folle qu’une compagnie aérienne ait inventée. En 2016, British Airways a déposé un brevet pour ce qu’il appelle une ’pilule numérique’ qui permettrait à l’équipage de surveiller la ‘biométrie’ d’un passager. La pilule surveillerait l’acidité de l’estomac d’un passager afin que l’équipage puisse régler ses repas et suivre sa température et sa fréquence cardiaque.

Contrairement à la pilule numérique, les lunettes HoloLens ont de bonnes chances d’être sur un vol que vous pourriez prendre dans un avenir proche.

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles:

 

 

Abonnez-vous à la newsletter Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =