1.3 Le Grand Musée du parfum

Grand Musée du Parfum (Paris)

Toutes les informations sont sur CITIBREAK 

Paris a du nez et le fait savoir. Après le Musée Fragonard l’an dernier et le nouvel écrin des Éditions de parfums Frédéric Malle dans le Marais, le Grand Musée du parfum s’inscrit sur la carte olfactive de la capitale.

1. Le Garnd Musée du parfum

Le Grand Musée du Parfum s’étale sur 1.400 mètres carrés, dans un hôtel particulier qui abrita la famille des champagnes Roederer ou encore la maison de couture Christian Lacroix, au 73 de la rue du faubourg Saint-Honoré, quartier du luxe par excellence. Le Grand Musée du parfum se veut à la fois «scientifique, créatif et grand public». Le parcours multisensoriel déroulé sur quatre étages fait le grand écart de l’Antiquité à la parfumerie d’aujourd’hui.

Se déployant dans un hôtel particulier refait à neuf et dans l’immense jardin qui l’accompagne, le Grand Musée du Parfum propose un parcours sensoriel puissant à travers le sens de l’invisible, qui répondra à vos questions les plus diverses. Soyez prêts à en prendre plein le nez ! La scénographie du lieu a été pensée en accord avec les dernières technologies et invite à une véritable immersion dans le parfum et les odeurs. Le parcours suit d’ailleurs trois étapes : “Histoires de parfums”, “Immersion sensorielle” et “L’art du parfumeur”.

Les Histoires de Parfums, au sous-sol, revient sur la chronologie des parfums, qui débute dès l’Antiquité avec l’utilisation de plantes à parfums dans la Vallée du Nil, leurs utilisations (sacrées, thérapeutiques puis aphrodisiaques) et aborde la montée de Grasse et Paris dans l’art de la parfumerie.

1.1 Le Garnd Musée du parfum

Dans la galerie des Séducteurs se dévoilent 7 récits de couples fictifs ou réels, où le parfum joue un rôle déterminant, comme dans l’esprit de conquête qui lie Cléopâtre à Marc Antoine. Le sacré se mêle au pouvoir et au poison. Trois coupelles permettent de sentir la myrrhe, l’encens et l’oliban, sources sacrées d’immortalité de l’Égypte ancienne. Une salle voûtée dévoile des parfums aux vertus protectrices, curatrices ou rajeunissantes. Des flacons illustrent le rapprochement de la couture et du parfum dès 1930.

À l’étage, des poires permettent d’inhaler les odeurs et un bouquet de roses ouvre la porte de la chimie du parfum. Voilà l’odeur naturelle, constituée de 400 molécules, remplacée par 3 éléments de synthèse en laboratoire. Vous découvrirez le lien entre odorat et émotions, comment notre mémoire retient les odeurs. Des écrans vous guident de la réception au cerveau jusqu’à celle des narines.

Passez par le Jardin des Senteurs, qui cueille grâce à des capteurs de présence, des parfums figuratifs. Testez votre mémoire olfactive sur le Sofa des Confidences. Des bornes interactives encouragent à jouer aux devinettes, à reconnaître le basilic, le feu de bois ou encore la cannelle.

Le 3e niveau rend hommage à l’art du parfumeur. Vous pouvez prendre en main l’une des 25 sphères recelant une matière première de la parfumerie. Sur des écrans, des maîtres de la parfumerie répondent aux idées reçues ou à des questions que se pose le public.

Après cette visite, le musée nous propose de redécouvrir en odeur tous les parfums iconiques du marché actuel, dans une boutique-librairie qui nous laisse rêveurs. Aux beaux jours, l’immense jardin du musée sera certainement le plus couru du faubourg Saint-Honoré à condition de s’acquitter du droit d’entrée au musée.

 

Toutes les informations sont sur CITIBREAK

Rédaction C.S

Read More

3.1 Ludwing Van

Exposition Ludwig Van – Le Mythe Beethoven

Exposition du 14 Octobre 2016 au 29 Janvier 2017 au Philharmonie (Paris)

Toutes les informations sur l’exposition sont sur CITIBREAK

Pourquoi la musique de Beethoven est-elle utilisée si régulièrement par les publicités des grandes marques dans le monde entier ? Et par quels incroyables détours le destin individuel du musicien s’est-il mué en récit politique universel, au point d’accompagner les deux Guerres mondiales, l’investiture de François Mitterrand, la chute du mur de Berlin, la création de l’Europe et les récents hommages aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris ?

3. Ludwing Van

Toutes ces initiatives montrent la permanence de l’œuvre de Beethoven, dont la vie et la postérité sont devenues de véritables phénomènes, dépassant largement le cadre de la culture.

Plus qu’une exposition, la Philharmonie de Paris nous propose de découvrir la fabrique d’un génie à l’épopée grandiose. De Gustav Klimt aux Beatles, de Dali à Godard, plus de 250 œuvres visuelles et sonores témoignent de l’influence considérable que Beethoven a pu avoir, au fil des siècles, sur les générations qui lui ont succédé. Son physique fougueux hante les artistes qui le dépeignent avec passion, ses convictions libertaires annoncent une Europe moderne et son talent pose les bases de la modernité dans l’art.

Et si vous pensiez ne pas connaître la musique classique, vous risquez d’être bien surpris : les pubs pour Canal +, Quick ou les biscuits Delacre, c’est lui, Poème sur la 7e de Johnny Hallyday, Ma lou Marilou de Serge Gainsbourg et Will you be there, de Michael Jackson, c’est aussi Beethoven. Et c’est encore lui qui nous transporte dans Le Gamin à vélo des frères Dardenne et Elephant de Gus van Sant. Un véritable voyage dans le temps à la rencontre de l’histoire de la musique moderne, depuis les premières notes de piano jusqu’à l’aura éternelle et légendaire de Ludwig van Beethoven.

L’exposition se visite avec un audioguide offrant un très riche parcours sonore : extraits de lettres de Beethoven, témoignages de ses proches ou de ceux qu’il a fascinés, extraits musicaux permettant de découvrir la richesse de l’œuvre du compositeur et de ceux qu’il a inspirés jusqu’à aujourd’hui.

La surdité du compositeur joue un rôle fondamental dans la construction du mythe beethovénien : comment appréhender la musique quand l’oreille ne fonctionne plus ? L’exposition proposera une expérience d’écoute originale, en mobilisant les sens du visiteur à travers un dispositif d’écoute solidienne, c’est-à-dire par conduction osseuse.

 

BIOGRAPHIE LUDWIG VAN BEETHOVEN
Né à Bonn (Allemagne) le 17/12/1770 ; Mort à Vienne (Autriche) le 26/03/1827

Compositeur hors pair, Ludwig van Beethoven a marqué l’histoire de la musique. S’affranchissant des règles classiques, il ouvrit de nouvelles perspectives dans la composition musicale et jeta les bases du romantisme. Son tempérament fougueux, son don pour l’improvisation et son incroyable capacité à composer alors qu’il avait perdu l’ouïe en ont fait un personnage de légende.

3.2 Ludwig
Ludwig Van Beethoven

Ludwig van Beethoven est né en Allemagne, en décembre 1770. Son père, lui-même musicien, rêvait d’en faire un Mozart et l’aurait obligé à pratiquer le clavier dès quatre ou cinq ans. Même si le jeune Ludwig n’était pas un enfant prodige, il présentait d’excellentes dispositions musicales. Son père lui donna une éducation musicale qui fut ensuite complétée par le compositeur Neefe. Celui-ci était convaincu qu’il deviendrait un grand homme.

Dès 14 ans, sa virtuosité exceptionnelle lui permet de gagner sa vie grâce à sa musique. Génie précoce, il compose déjà ses premiers concertos et quatuors à cordes. À Vienne, il éblouit, se surpasse et déroute par ses improvisations fougueuses sur toutes les scènes. Mais alors que vient la consécration, et à moins de 30 ans, Beethoven est victime du pire des maux pour un musicien, la surdité. Le virtuose désespéré se retire de la scène pour se lancer à corps perdu dans la composition. Avec force, acharnement au travail, et un courage exemplaire, il parviendra au triomphe avec ses créations si puissantes qu’elles faisaient pleurer les foules, mais que, lui, ne pouvait entendre…

 

Toutes les informations sur l’exposition sont sur CITIBREAK

Rédaction C.S

Read More

2.12 Centre International de l'Art Parietal

Centre International de l’Art Parietal (Montignac)

Toutes les informations sont sur CITIBREAK

Découverte en 1940 par 4 adolescents, la grotte de Lascaux a été fermée au public en 1963. Chef-d’œuvre de l’art rupestre, elle est un site préhistorique de référence internationale, classé au titre des Monuments historiques. Il y a environ 20 000 ans, les hommes de Cro-Magnon peignaient chevaux, bovins ou rhinocéros sur les parois de cette grotte. Un incroyable bestiaire, fort de 615 animaux, des dessins 4 à 5 fois plus vieux que la pyramide de Khéops ! Ces œuvres, d’une précision et d’une beauté incroyables.

2.1. Centre International de l'Art Parietal

Aujourd’hui, le Centre international de l’art pariétal de Montignac (Dordogne), situé sur la colline de Lascaux, près de la grotte originale, propose au grand public une reproduction virtuelle des peintures et gravures rupestres. Dans ce bâtiment-paysage qui se développe en longueur sur une emprise d’environ 11 400m2, et d’une hauteur moyenne de 8 mètres, les visiteurs pourront découvrir l’intégralité de la grotte de Lascaux reproduite avec les techniques et le savoir-faire de l’Atelier des Fac-Similés du Périgord.

Afin de laisser place à la contemplation, l’atmosphère de la grotte originale a été recréée, que ce soit au niveau de la température, de l’humidité, de l’éclairage ou des sons. À la sortie de la grotte, le visiteur parcourt différents espaces permettant de mieux comprendre la grotte de Lascaux. Parmi ces espaces, « l’atelier de Lascaux » permet d’approfondir la compréhension des oeuvres, en mêlant expériences numériques et interactives et étude des principaux panneaux reproduits.
« L’espace d’orientation »propose au travers d’un mur d’images, un hommage aux découvreurs de la grotte originelle. « Le théâtre de l’art pariétal » présente les travaux des préhistoriens du XIXe siècle à nos jours. La salle de cinéma propose un voyage en 3D au coeur de Lascaux ainsi que la découverte des sites d’art pariétal à travers le monde. « La galerie de l’imaginaire » explore les liens entre art pariétal et art moderne. Une dernière salle est consacrée à des expositions temporaires d’artistes contemporains.

Combinant une haute exigence scientifique et une véritable volonté d’accessibilité pour tous les publics, le site invite les visiteurs à ressentir l’émotion authentique de la grotte originale, à apprendre à l’observer, à la questionner et à réfléchir au contexte environnemental et culturel dans lequel elle a été réalisée. Tout au long du parcours, le visiteur est accompagné par “le compagnon de visite” (un dispositif interactif individuel) et est en mesure de recueillir des contenus adaptés à son âge, à son niveau de connaissance, aux thématiques qui retiennent son intérêt.

Toutes les informations sont sur CITIBREAK

Rédaction C.S

Read More