Exposition Gauguin L’Alchimiste – Un Vrai Choc Émotionnel

Toutes les informations sur l’exposition Gauguin L’Alchimiste sont sur CITIBREAK

Paul Gauguin est partout en cet automne : au cinéma, en librairie et bien sûr au musée. L’exposition Gauguin l’alchimiste, du 11 octobre au 22 janvier 2018 au Grand Palais à Paris, met en lumière un artiste complet.

 

L’EXPOSITION

On le connaît peintre, mais Gauguin était un artiste bien plus éclectique et même un écrivain. L’exposition montre la création de l’artiste dans toute son ampleur. Un vrai défi, tant Gauguin faisait feu de tout bois, sculptait, modelait, taillait, gravait, dessinait et peignait, avec des méthodes peu orthodoxes, poursuivant son expérimentation permanente jusqu’à sa mort.

Ainsi, sur un très beau parcours, vous y découvrirez son univers multiple, grâce à 55 peintures, 30 céramiques, 30 sculptures et objets en bois, 15 bois gravés, 60 estampes et 35 dessins. Toutes les pièces se renvoient les unes aux autres. À en perdre la tête !

Présentée de manière chronologique, l’exposition bénéficie de nombreux prêts prestigieux et décrit la carrière de l’artiste de son éveil artistique en Bretagne, avec un clin d’oeil à ses maîtres, Degas et Pissarro, desquels il retint le plaisir de peindre les danseuses et les paysages de Bretagne, puis, l’exposition nous emmène délicatement en voyage avec Gauguin, en contant ses voyages à Tahiti, en Martinique, dans les îles Marquises, où il découvre la richesse d’une nature sensuelle, philosophique.

 

POURQUOI IL FAUT ABSOLUMENT VOIR CETTE EXPOSITION

On nous parle donc ici d’un peintre « alchimiste », sans doute pour évoquer sa frénésie artistique et sa capacité à faire de tout ce qu’il touchait un chef-d’œuvre. Et c’est effectivement un magicien, qui saura transformer jusqu’à des sacs de pomme de terre en toile à peindre… Un artiste qui osera la couleur bien avant les fauves, à total contre-courant de l’impressionnisme de l’époque. Les œuvres se font les témoins ici d’un artiste de génie, précurseur, audacieux, visionnaire et enchanteur.

Ce qui frappe est que derrière l’apparent réalisme de ses œuvres, Gauguin invente tout. Son paradis polynésien n’existe plus depuis longtemps. Plus flagrant encore, ce sont ses vues de sa Bretagne, aux jeunes filles aux traits discrètement tahitiens, ramenés comme des souvenirs nostalgiques.

Cette exposition est une occasion unique de pénétrer dans l’univers intime de l’artiste. Une exposition unique à ne manquer sous aucun prétexte.

 

Pour en savoir plus sur Gauguin cliquez sur WIKIPEDIA

Toutes les informations pratiques l’exposition Gauguin L’Alchimiste sont sur CITIBREAK

 

Vous Pourriez Aimer Aussi Lire Ces Articles :

Pour vous abonner à la newsletter de Citibreak, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 11 =